LES EMOTIONS ET LE CORONAVIRUS

La pandémie DE COVID-19 a submergé le monde entier. Elle a suscité, provoqué et exacerbé de grandes crises d’angoisse et des peurs morbides. Cet article est appelé à vous entretenir sur LES EMOTIONS ET LE CONORAVIRUS.

Mais ces crises d’angoisses ou crises de panique ne sont pas forcément liées aux conditions extrêmes et nouvelles que nous subissons. De telles crises ont toujours une origine, une cause, une raison.

Le site https://les-emotions-positives.fr a connu ces dernières semaines une fréquentation inhabituelle. Un tel fait est symptomatique de l’état émotionnel du lectorat du site et des nouveaux visiteurs qui viennent chercher des infos des infos pour mieux comprendre ce qui leur arrive.

LES ANGOISSES ET LE CORONAVIRUS
Port de masques et de gants. Respect des gestes barrière

Lors de nos sorties, nous avons vu et entendu de belles choses. Nous avons observé des conduites exemplaires. Des personnes qui respectaient les règles et gestes barrière édictés par les autorités et qui s’imposaient à tous. Nous avons décelé l’optimisme de certains (déni ou faible inquiétude dans un premier temps) et vu aussi le stress et la peur qui s’échappaient des yeux et visages de beaucoup d’autres. Nous avons le mal-être dans le comportement d’un grand nombre de personnes croisées.

L’arrivée de cette pandémie nous a fait traverser sans que nous en ayons conscience 5 phases. D’abord, une période de déni, puis de colère. Puis nous sommes arrivés aux compromis et marchandages, une phase de dépression s’en est suivie, puis enfin l’acceptation de la dure réalité. La pandémie tueuse est là et envahie le monde entier.

Tous nos repères sont bouleversés, les liens familiaux et amicaux dégradés et affectés. L’isolement pèse sur certains. Pour d’autres, se battre à fond contre le virus et gérer les nouvelles conditions de vie conduisent à l’épuisement.

LESEMOTIONS ET LE CORONAVIRUS
On garde las distances. Malgré nos émotions car nous sommes les vecteurs de la maladie.

LES EMOTIONS ET LE CORONAVIRUS

LE CONFINEMENT EST ARRIVE ET LES CRISES D’ANGOISSES (AUSSI)

Mais avant toute chose, ce qui a brisé les gens, c’est le confinement. L’être humain est avant tout un être social. Lui demander de rester cloîtrer au domicile, lui imposer de rester à la maison avec peu de possibilités de s’y extraire, le priver de ses habituelles et ancestrales libertés, restent un défi difficile à mettre en place. Mais la grande majorité a compris ce qu’il en était et à appliquer les règles de bonne (ou mauvaise grâce).

Les études menées en Chine ont montré que 35% des hommes et 64% des femmes ont subi un stress psychologique modéré. 5% ont reconnu vivre un stress extrême.

Les femmes sont les premières victimes de cette détresse psychologique. Mais les individus âgés de 18 à 30 ans et ceux de plus de 60 ans sont aussi dans le viseur.

Des idées de mort envahissent certains. D’autres craignent d’attraper la maladie.

LES EMOTIONS ET LE CORONAVIRUS

 

https://pixabay.com/fr/

LES IMAGES SONT DU SITE PIXABAY ET SONT LIBRES DE DROITS

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES EMOTIONS, LE SITE COMPTE DE NOMBREUX ARTICLES

MAIS NOUS VOUS CONSEILLONS

14 EMOTIONS NEGATIVES

“Ce qui fait de vous un homme, c’est ce que vous faîtes quand la tempête arrive”

LES EMOTIONS ET LE CONORAVIRUS