LA PEUR UNE EMOTION NORMALE

LA PEUR UNE EMOTION NORMALE

LA PEUR UNE EMOTION NORMALE

La peur est une émotion normale de notre organisme et cela au même titre que la joie, le plaisir, la gratitude ou la tristesse.Sa raison d'être est de nous protéger du monde extérieur et de ces désordres.

Les manifestations de la peur peuvent différer d'un individu à l'autre. Pour certains , elle stimule comme par exemple le trac chez l'artiste  et pour d'autres, elle paralyse et inhibe toute réaction.

LA PEUR UNE EMOTION NORMALE

RENFORCER VOTRE ATTENTION ET VOTRE CONCENTRATION.

Lorsque l'organisme reçoit un stimulus extérieur nous entrons dans une phase de choc. Car cette situation provoque la stimulation d'une zone située à la base du cerveau qui va secréter de l'adrénaline et d'autres neurotransmetteurs. Ces substances vont agir sur le cœur, les vaisseaux et les muscles pour déclencher une mise en action de notre corps. Notre réponse va être plus ou moins intense selon notre capacité de réaction à ces substances. Dans le meilleur des cas, nous vivons des instants de tension positive qui va renforcer notre attention et notre concentration. Ou alors développer des symptômes gênants  comme des douleurs abdominales, des bouffées de chaleur, des réactions épidermiques , des sensations physiques inhabituelles.

LA PEUR UNE EMOTION NORMALE

DES REACTIONS QUI DIFFERENT

C'est l'intensité des sécrétions qui va déterminer les conséquences sur l'organisme. Des facteurs génétiques peuvent  être à l'origine de réactions plus ou moins fortes. On peut le noter chez l'enfant dès son plus jeune âge. Certains enfants sont plus anxieux que d'autres et réagissent d'une façon disproportionnée face à des situations peu graves.

On estime que les facteurs héréditaires entrent pour 50% dans l'aggravation des symptômes de la peur. Mais l'environnement social y entre aussi pour une part non négligeable. Des facteurs comme une surprotection des enfants ou des parents anxieux peuvent expliquer bien des choses. D'autres facteurs tels les hormones peuvent expliquer certains comportements de peur. Ainsi, la maternité, la ménopause, chez les adultes , la puberté chez les enfants viennent renforcer les sentiments d'anxiété et la capacité à développer les sentiments de peur.

LA PEUR UNE EMOTION NORMALE

​LES PHOBIES

Nous pouvons être aussi victimes de peurs incontrôlées.  Il s'agit là de cas de phobies. Le peur des serpents, du vide , de la foule par exemple. Il s'agit alors d'angoisses maladives qui causent souvent une gêne importante dans notre vie quotidienne. On distingue 3 catégories : 

  • les peurs simples ou  spécifiques portant sur des objets, des animaux ou des situations spécifiques : peur des chats , des chiens, des araignées, des souris, de l'eau, de la foudre, de la hauteur, de l'obscurité, de l'avion, du train, de la noyade , de la foule,..(6 à 10% de la population)
  • les phobies sociales : peur du contact physique, du regard des autres, peur du désir sexuel. Ces phobies sont plus graves que les premières et peuvent mener à la dépression, à l'alcoolisme. Elle se manifeste par une peur irrationnelle des situation en public ( peur de parler, de rougir, de trembler, de bégayer,..). Les phobiques sociaux tendent à se dévaloriser et à survaloriser les autres. (13 à 14% de la population).
  • l'agoraphobie : la peur des situations que nous ne contrôlons pas et dont nous ne pouvons y échapper : peur des espaces découverts,  ou trop peuplés, peur d'être loin de chez soi. ( 1 à 2% de la population).

LA PEUR UNE EMOTION NORMALE

LES CAUSES ET LES TRAITEMENTS DES PHOBIES

1  personne sur 10 est atteinte d'une phobie. Les causes ne sont pas toujours connues. Il y a une prédisposition familiale  et il semblerait que les femmes en sont plus souvent atteintes. Les phobies  des enfants peuvent disparaître à l'âge adulte.

Dans les cas rares et évitables , aucun traitement n'est nécessaire. Ainsi de nombreuses femmes ont une peur panique des souris, cela ne les empêche pas de vivre une vie normale.

LA PEUR UNE EMOTION NORMALE

LES PEURS CHEZ LES ENFANTS

Les enfants adorent se faire peur. Mais il ne s'agit plus d'un jeu d'enfant quand ils se réveillent la nuit en cauchemardant, qu'ils refusent de se baigner ou ont peur des animaux,... il est bon de connaître les principales  : de l'étranger, du noir, de la séparation (crèche et écoles surtout), les cauchemars nocturnes, du loup, des insectes , de la mort