31 REGLES D’OR POUR BIEN GERER SES EMOTIONS

31 REGLES D’OR POUR BIEN GERER SES EMOTIONS

Nous allons essayer dans ce premier article de comprendre ce que sont les émotions. Nous tenterons de les distinguer des sentiments. Pour bien gérer les émotions, il est essentiel de saisir les mécanismes émotionnels, d’identifier les émotions qui vous saisissent et de déterminer les émotions parasites. Ces différents articles donneront 31REGLES D’OR POUR BIEN GERER SES EMOTIONS.

QUE SONT LES EMOTIONS ?

Elles sont souvent soulignées par des phrases à l’aspect innocent pour celui qui ne comprend pas, ne saisit pas toutes les subtilités du moment vécu. Une émotion est déclenchée par un évènement qu’il ait été réellement vécu, imaginé ou qui refait surface dans notre mémoire.

Ces émotions se manifestent par des réactions physiologiques comme par exemple la chair de poule, le souffle coupé. Mais aussi la peur, des rires, des pleurs, des chants…

Le comportement peut se trouver altéré : prostration, gêne, difficulté à reprendre son souffle. Le déclenchement de l’émotion est rapide et elle est souvent de courte durée. Mais il est difficile de déterminer les manifestations car elle varie d’une personne à l’autre

COMMENT DISTINGUER EMOTIONS ET SENTIMENTS ?

L’émotion intervient de façon imprévue . Le sentiment semble être un état affectif complexe et qui va durer dans le temps. Elle est très souvent liée à un évènement précis et elle s’estompe rapidement : l’exemple type est la colère. L’émotion atteint un pic et retombe souvent rapidement. De même un échec à un examen entraîne une déception. Mais on se ressaisit vite une fois l’évènement passé et qu’il faut retravailler pour la réussite. Là , nous avons affaire à une émotion. Au contraire, si vous paniquez devant vos différents examens, si vous éprouvez une certaine anxiété à chaque fois que vous devez passer un examen à la pensée d’un probable échec , il s’agit d’un sentiment. Dans ce cas se mêlent crainte, tristesse, mauvaise estime de soi et de ses capacités. Ce sentiment peut exister sans élément déclencheur.

En conclusion : le sentiment dure plus longtemps que l’émotion et son intensité est moindre. Sentiments et émotions peuvent coexister sans que nous en soyons conscients. C’est pour cela qu’il est intéressant de connaître et comprendre les mécanismes émotionnels.

LES MECANISMES EMOTIONNELS

Pour mieux comprendre les émotions, il nous faut savoir qu’une émotion est déclenchée par une perception sensorielle, un stimulus concrets ou générés par un évènement, une pensée, la mémoire , le souvenir. L’instinct animal de l’Homme le conduit à donner une réponse immédiate. Face aux dangers réels ou supposés, l’Homme attaque, se protège ou se replie.

Tout un mécanisme biologique se met en route : son cœur bat plus vite, il transpire, ses pupilles se dilatent et il secrètent des hormones spécifiques lorsque l’émotion est stimulante. Mais dans les cas inverses d’émotions apaisantes, les réactions seront toutes autres. Ce sont les systèmes parasympathique et sympathique qui agissent sous la dictée de notre système nerveux central.

Notre culture et notre vie sociale font que les émotions, somme toute universelles, peuvent différer d’un individu à l’autre. Que nous soyons hommes ou femme, Africain ,Européen ou Asiatique.

Nous sommes tous concernés par les mécanismes émotionnels mais nos réponses comportementales varient selon notre société, notre culture, nos croyances. Nous sommes aussi victimes de notre environnement et de ses idées toutes faites : un garçon ne pleure pas, un grand garçon n’a pas peur.

Tenter de lutter contre ses affirmations séculaires , c’est combattre des mécanismes émotionnels déjà enclenchés. On se retrouve alors face à un problème : répondre à l’attente des parents ou laisser s’exprimer les mécanismes neurophysiologiques de son organisme.

31 REGLES D’OR POUR BIEN GERER SES EMOTIONS

Pour bien gérer les émotions , il faut déjà bien les cerner , les identifier. Il est facile de repérer les 4 émotions de base. Elles sont reconnues par tous les chercheurs : la colère, la peur, la tristesse et la joie.

QUATRE EMOTIONS DE BASE :

  • La colère : elle peut être intense et bruyante que l’individu soit petit ou grand. Il s’agit d’une réponse à un sentiment d’agression, d’injustice, à un refus. Mais comme le dit l’adage : la colère est mauvaise conseillère. Elle peut durer quelques minutes mais parfois beaucoup plus. Il faut d’autres apprendre à la contrôler et à trouver des réponses plus ajustées à la situation qui la provoque. La colère provoque dans notre corps une sécrétion massive d’adrénaline. Le visage devient rouge , la tension artérielle s’élève , la respiration s’accélère


  • La peur : elle se décline en nous depuis notre enfance. Peur d’être abandonné, peur du noir, des chiens , des animaux, d’une personne ou une catégorie de personnes précise. Certaines peurs sont éradiquées au fur et à mesure de notre existence mais de nombreuses peurs restent coincées en nous et ne demande que l’occasion pour refaire surface ( peur de chats noirs, de passer sous une échelle, de l’eau , de la mer, de conduire, etc. La peur dirige le sang vers les muscles moteurs et cela explique la pâleur du visage. Notre organisme est alors en alerte générale.

  • La tristesse : elle suit une mauvaise nouvelle , un échec personnel, la perte d’un être cher. Ce sont souvent les déclencheurs. La tristesse est une émotion nécessaire car elle participe au processus d’acceptation de l’évènement, du deuil, de l’échec…. Et favorise le changement et une nouvelle situation. Dans les périodes de tristesse , on observe que les sourcils sont en position oblique,que la personne est plus tassée et que les commissures des lèvres s’abaissent.

  • La joie : il s’agit d’une émotion positive et elle doit être cultiver en permanence . C’est la réponse à une situation d’amour, d’amitié, de complicité, de réalisation de soi et d’appartenance à un groupe. Le sourire ou le rire accompagne la joie. Certains muscles des yeux se contractent et les sourcils s’abaissent.

31 REGLES D'OR POUR BIEN GERER SES EMOTIONS

Seul ou en famille , le rire fait du bien. C'est une émotion positive

31 REGLES D’OR POUR BIEN GERER SES EMOTIONS :

COMBATTRE LES EMOTIONS PARASITES

Une émotion peut en cacher une autre. Ainsi la colère peut masquer la peur, la jalousie et une attitude de joie peut masquer une situation de déprime. On peut garder la contenance face à des critiques alors qu’on est vexé ou en colère.

Ces masques comportementaux sont de mécanismes de défense et les dépister permet d’apporter les réponses adaptées que supposent l’évènement déclencheur ou la situation.

Une émotion qui ne provoque pas une réponse immédiate et de courte durée sera vécue plus intensément et risque de s’installer durablement. Elle devient une émotion parasite.

Une émotion qui dure se transforme en sentiment et peut devenir une pathologie.

LES IMAGES SONT DU SITE PIXABAY

VOUS POUVEZ AUSSI LIRE NOS ARTICLES SUR LE RIRE ET LA COLERE