LA DEPRESSION

LA DEPRESSION

La dépression est une maladie qui se caractérise par une profonde tristesse, un sentiment de désespoir. Elle dénote un manque de motivation, le refus de prise de décision, de pensées noires voire morbides. LA DEPRESSION EST UNE MALADIE CHRONIQUE. Elle répond à des critères précis.

La dépression survient sous formes de périodes dépressives. Elle peut durer des semaines , des mois, voire des années. En fonction des symptômes observés, la dépression est considérée comme légère, modérée ou majeur. La dépression peut affecter les pensées, le comportement, l’humeur mais aussi notre organisme. Elle se voit accompagner par des maux de tête, de ventre, de dos. Dans les cas sévères , la dépression peut mener jusqu’au suicide.

LA DEPRESSION

La dépression peut être un mauvais passage de vie. Mais quand elle dure , elle prend l'allure d'une maladie

DISTINGO ENTRE LA DEPRIME ET LA DEPRESSION :

On emploie souvent le terme « dépression » pour qualifier les périodes de tristesse, de mélancolie. Mais nous ne sommes pas tout le temps face à un état maladif. Dans certains cas la tristesse (deuil par exemple) , la mélancolie peuvent se comprendre. Mais quand cet état de choses revient avec une certaine régularité et sans raison précise et déterminante, il peut s’agir de dépression.

A côté de sa tristesse et mélancolie, la personne dépressive traînent des idées noires et des pensées négatives. On se déteste ou on se trouve nul.On n’a plus goût pour les habituelles activités.

La dépression est considérée comme un trouble psychiatrique et d’après l’O.M.S , la dépression deviendra la deuxième cause d’invalidité après les maladies cardiovasculaires. Elle nous atteint à tous âges de la vie et les enfants ne sont points à l’abri. Mais elle se présente souvent à la fin de l’adolescence et au début de l’âge adulte.

LA DEPRESSION

L'état dépressif peut nécessité l'intervention d'un psychiatre et la prise de médicament

LES CAUSES DE LA DEPRESSION

Plusieurs facteurs sont à l’origine du phénomène de la dépression. L’hérédité, les évènements, les habitudes de la vie peuvent en être à l’origine.

Les études ont montré que la dépression avait une composante héréditaire voire génétique. Les antécédents de dépression d’un ou des membres d’une famille semblent être un facteur à risque. Les personnes dépressives présentent un déficit de sérotonine. Ce déséquilibre agit négativement sur la communication entre les neurones.

Les évènements de vie peuvent déclencher des périodes de dépression. Un deuil, un divorce, une maladie , le chômage peuvent en être à l’origine. Mais aussi, les évènements douloureux de l’enfance prédisposent à la dépression à l’âge adulte.

Les mauvaises habitudes de vie (alcool, drogue, tabac, addictions diverses,…) et des conditions de vie sociale précaires nuisent à la qualité de vie et causent des nuisances psychologiques. Cela mène tout droit à la dépression.

LES FORMES DE DEPRESSION

On distingue plusieurs formes de dépression :

La dépression majeure : il se caractérise par un ou plusieurs périodes dépressives majeures. Elle est marquée par un humeur dépressive entraînant une perte d’intérêt pendant plusieurs semaines. D’autres symptômes peuvent s’y adjoindre.

  • Les troubles bipolaires : ce sont des troubles psychiatriques avec des périodes de dépression majeure avec des attitudes maniaques. Ces troubles bipolaires étaient qualifiées avant de maniacodépression.

  • La dépression saisonnière : elle se manifeste pendant quelques mois de l’année. L’ensoleillement au plus bas en est souvent la cause

  • La dépression après accouchement : plus de 60 % des femmes sont tristes, nerveuses, anxieuses après l’accouchement. Il s’agit du « baby blues » qui dure entre 24 heures et 15 jours. Elle disparaît mais chez une femme sur 8 , une réelle dépression subsiste. Il en est de même à la suite d’un deuil. Souvent à la suite d’un décès, les signes de dépression sont fréquentes et ils accompagnent le processus de deuil.

    LES SUITES A LA DEPRESSION

  • La dépression chronique est possible

  • Le risque suicidaire

  • Des troubles persistants

  • L’anxiété

  • La dépendance

  • La vulnérabilité à d’autres maladies et troubles cérébraux et au diabète.

    LES IMAGES SONT DU SITE PIXABAY

VOUS ETES LIBRES DE CONSULTER NOTRE ARTICLE

« 14 émotions négatives »

>
Retour haut de page